Contraception, mariage pour tous : les conséquences potentielles du revirement sur Roe v. Wade

Shutterstock/SIPA

Avec le probable revirement sur Roe v. Wade, le droit à l'avortement n'est pas le seul qui pourrait être en danger aux États-Unis.

Au printemps dernier, la professeure de droit à l'Université de droit de Floride Mary Ziegler mettait en garde, alors que certains États conservateurs multipliaient déjà les législations restreignant le droit à l'avortement : «Les militants anti-avortement pensent déjà à l'après-Roe v. Wade ». La spécialiste du droit évoquait les craintes d'une bataille juridique pour «la reconnaissance d’un droit à la vie, pour que la Constitution considère un foetus ou un enfant à naître comme une personne, qui a des droits qui rendrait l’avortement anticonstitutionnel», mais le risque va bien au-delà de cette seule question, après des années de législations locales et de contestations devant des cours de justice où de nombreux juges conservateurs ont été nommés.

À lire :Le droit à l'avortement plus que jamais en danger aux États-Unis

En Louisiane, les élus républicains ont présenté dès mercredi, 48 heures après la fuite du texte dans Politico , un texte de loi classant l'avortement comme un homicide (hors viol et menace pour la santé de la mère), reconnaissant les droits d'un foetus «dès le moment de la fécondation» et partant du principe que «la Cour suprême est sur le point d'ignorer Roe v. Wade». «Cela fait 50 ans que nous attendons cela», s'est félicité Danny McCormick, l'élu républicain qui a présenté le texte. Dans le document rédigé par Samuel Alito, le juge renvoie aux législations locales la législation sur l'avortement mais dans le cas de la Louisiane, le fait que le gouverneur soit démocrate n'empêchera probablement pas de revenir sur ce droit : John Bel Edwards est connu pour ses positions anti-avortement et a promulgué, ces dernières années, plusieurs mesures restreignant ce droit.

La contraception d'urgence,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles