Un contraceptif masculin à dose unique et efficace 13 ans, pourrait être sur le marché dès 2020

Anissa Boumediene

A VOTRE TOUR MESSIEURS - Le traitement pourrait arriver sur le marché indien du médicament d’ici six mois et dans la foulée, sur le marché international

Une petite piqûre de rien du tout. Ça n’a l’air de rien, mais elle pourrait bien être le signe d’une révolution à venir. Des chercheurs indiens​ viennent de mettre au point un contraceptif masculin. Une dose unique, qui promet une efficacité contraceptive de plus d’une décennie. Après des essais cliniques concluants, ce contraceptif masculin pourrait faire son entrée sur le marché indien du médicament d’ici six mois, avant d’être introduit sur le marché mondial.

Une dose unique « efficace au moins treize ans »

Avec ce contraceptif pour hommes, point de pilule quotidienne à gober à heure fixe. L’homme reçoit une dose unique d’un polymère, le styrène anhydride maléique, baptisé RISUG, pour « Reversible inhibition of sperm under guidance » (inhibition réversible des spermatozoïdes sous surveillance, en français). Un polymère qui existe depuis les années 1970, et sur lequel de nombreuses recherches ont été menées pour parvenir à mettre au point un contraceptif masculin compatible avec une production de masse. « Les Indiens sont très en pointe, cela fait très longtemps qu’ils travaillent sur ce projet : avec une population parmi les plus élevées au monde, mettre au point un contraceptif efficace que les hommes soient prêts à prendre est un véritable enjeu démographique », explique le Dr Sylvain Mimoun, andrologue, spécialiste des questions de contraception et directeur du centre d’andrologie de l’hôpital Cochin.

« Les essais sont terminés, y compris les essais cliniques de phase 3, menés sur 303 participants, avec un taux de réussite 97,3 %, et aucun effet secondaire constaté, a déclaré au Hindustan Times (...) Lire la suite sur 20minutes
Cette vidéo peut également vous intéresser :


À lire aussi :
VIDEO. Cinquante ans de la loi Neuwirth: Et la contraception masculine, on en parle?
Pass contraception: «C'est normal de prendre en charge quelque chose qui se fait à deux»
Pilule contraceptive masculine: «Un pas de plus vers l’égalité»