Contrôles au faciès : Macron veut généraliser les caméras-piétons "avant la fin du quinquennat"

·1 min de lecture

Emmanuel Macron a annoncé mardi la généralisation des caméras-piétons "avant la fin du quinquennat" pour les forces de l'ordre, afin notamment de lutter contre les contrôles au faciès.

>> LIRE AUSSI - 14-Juillet : ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuel Macron

"Retracer la vérité des faits"

"Cela fait trop longtemps qu'on parle de cela", a commenté lors d'un entretien sur TF1 et France 2 le président de la République à propos des accusations de contrôles au faciès par les forces de l'ordre, estimant qu'ils pouvaient être une source de discrimination alimentant une "défiance démocratique". Selon le chef de l'Etat, les caméras-piétons doivent permettre de "retracer la vérité des faits qui permettent de protéger, de rétablir (la) confiance".


Retrouvez cet article sur Europe1