Contrôle technique des deux-roues : quel bilan de cette obligation qui fâchait les motards ?

Voilà des mois que la Fédération française des motards en colère (FFMC) manifeste contre le contrôle technique des deux-roues, obligatoire depuis le 15 avril, au point d’organiser son «Tour de France des vaches à lait», qui s’achèvera le 29 juin à Paris, et qui vise à recueillir les doléances des propriétaires. Quel premier bilan tirer de cette obligation qui pèse sur les motos, scooters et voiturettes, deux mois après son entrée en vigueur ? Selon l’Organisme technique central Utc-OTC, 203 489 contrôles techniques ont été réalisés en France pour la catégorie L (cyclomoteurs, 2 et 3 roues, quads et voitures sans permis) entre le 15 avril et 19 juin.

Les professionnels du secteur semblent plutôt satisfaits du déroulement de ce contrôle technique, mis en place de manière progressive. En effet, seuls les engins immatriculés avant le 31 décembre 2016 sont concernés par l'obligation de contrôle technique cette année. Pour Karine Bonnet, la directrice générale des réseaux de centres de contrôle technique Dekra Automotive, «le rythme est bon et nous sommes dans les clous des objectifs annoncés par le gouvernement, soit plus de 2 millions d’unités à contrôler en 2024. Nous n’avons déploré aucun incident dans nos centres, avec un accueil positif de la part de notre clientèle, qui, effectivement, ne se rendait pas compte de l’importance de changer des pneus vieux de dix ans par exemple, même si la moto roule peu». Les centres de contrôle technique du réseau ont ainsi examiné, du 15 avril (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voitures hybrides en pleine ascension sur le marché européen
Citroën dévoile le nouveau C3 Aircross : un SUV pour les familles ?
Carburants : enjeu des législatives, comment leur prix ont-ils vraiment évolué ces derniers mois ?
Bonne nouvelle pour les automobilistes : l'autoroute A13 rouvre totalement
Péages : peut-on baisser leurs prix en nationalisant les autoroutes ?