Contestation. À Hong Kong, des milliers de manifestants contre la “détermination” de Pékin

South China Morning Post (Hong Kong)
1 / 2

Contestation. À Hong Kong, des milliers de manifestants contre la “détermination” de Pékin

Cette semaine, Pékin avait annoncé sa volonté d’imposer à Hong Kong une loi sur la sécurité nationale. Une loi à laquelle s’opposent les militants prodémocratie, qui ont manifesté dans les rues ce dimanche 24 mai. Au moins 120 personnes ont été arrêtées lors de heurts avec la police.  

Malgré les restrictions imposées par le gouvernement en raison de la pandémie, Honk Kong a connu une nouvelle journée mouvementée dimanche 24 mai. Des milliers de manifestants prodémocratie sont sortis dans les rues et, comme on peut le voir dans le tweet ci-dessous, des heurts ont éclaté avec la police, qui a procédé à au moins 120 arrestations et “tiré de multiples grenades lacrymogènes dans le quartier commercial de Causeway Bay”, rapporte le South China Morning Post.

Un canon à eau a été utilisé lors d’affrontements qui ont vu “certains manifestants radicaux […] bloquer de nombreuses routes, briser des feux de circulation, allumer des feux et lancer des pavés sur la police”, indique le quotidien hongkongais. “Certains ont également vandalisé des magasins, tandis qu’au moins deux personnes s’opposant aux barrages routiers ont été agressées.”

Pas d’atteinte à l’autonomie ?

Cette journée de protestation a eu lieu “quelques heures seulement” après que le vice-Premier ministre chinois Han Zheng, principal dirigeant de Pékin en charge de Hong Kong, a déclaré à l’Assemblée nationale du peuple (ANP) – le Parlement chinois – que “la détermination de Pékin à faire adopter la loi sur la sécurité nationale ne devait pas être sous-estimée”, souligne le South China Morning Post.

Jeudi 21 mai, l’ANP a ouvert sa session annuelle en annonçant sa volonté d’imposer à la Région

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :