Contenu, profil des signataires... Ce qu'il faut retenir de la nouvelle tribune de militaires

·1 min de lecture

Quinze jours après un premier texte controversé, une nouvelle tribune de militaires vient mettre Emmanuel Macron sous pression. Dimanche soir, l'hebdomadaire Valeurs Actuelles a publié une tribune "pour la survie de notre pays", lancée cette fois par des militaires d'active, et ouverte aux signatures. Et le ton est très dur contre le président de la République et les états-majors. En interne, on s'active pour tenter d'identifier les auteurs, mais cette recherche est pour l'instant un échec. 

Sur le fond, deux axes sont à retenir. Tout d'abord, la tribune apporte un soutien total aux généraux à la retraite qui avaient signé le premier texte. Alors que l'exécutif avait décidé de sanctionner tous les généraux signataires, la réaction est très claire dans la nouvelle tribune. "Ces gens qui ont lutté contre tous les ennemis de la France, vous les avez traités de factieux alors que leur seul tort est d’aimer leur pays et de pleurer sa visible déchéance", écrivent les auteurs. 

Des militaires en activité

Deuxième axe du texte : le même constat très explicite sur l'état du pays. "Nous voyons la violence dans nos villes et villages. Nous voyons le communautarisme s’installer dans l’espace public, dans le débat public", est-il écrit. Et les auteurs de conclure : "Oui, si une guerre civile éclate, l’armée maintiendra l’ordre sur son propre sol, parce qu’on le lui demandera". 

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Il faut également noter que cette fois, ce ne ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles