Plus contagieux, plus résistants, plus nombreux : tour d’horizon des variants du Covid

Source AFP
·1 min de lecture
Les variants sont le principal enjeu de la troisième vague de l'épidémie de coronavirus.
Les variants sont le principal enjeu de la troisième vague de l'épidémie de coronavirus.
  • Combien de variants ?

À ce stade, trois sont considérés comme des « variants préoccupants » au niveau mondial, selon la dénomination officielle de l'OMS : ceux qui ont d'abord été détectés en Angleterre, en Afrique du Sud et au Japon (mais sur des voyageurs venant du Brésil, d'où son nom commun de « variant brésilien »). À la date du 27 avril, ils circulent respectivement dans au moins 139, 87 et 54 pays, selon l'OMS. Ils appartiennent à cette catégorie à cause de leur transmissibilité et/ou de leur virulence accrues, qui aggravent l'épidémie et la rendent plus difficile à contrôler, selon la définition de l'OMS.

Le nombre de variants « préoccupants » peut varier dans chaque pays, selon la situation locale. Par exemple, les États-Unis en comptent cinq, selon la classification des Centres américains de lutte et de prévention des maladies (CDC) : les trois qui le sont au niveau mondial, plus deux autres initialement repérés en Californie.

La catégorie juste en dessous est celle des « variants d'intérêt », dont les caractéristiques génétiques potentiellement problématiques justifient une surveillance. Pour l'instant, l'OMS en retient sept au niveau mondial, contre trois fin mars. Le dernier à avoir intégré ce cercle, mardi, est le variant initialement repéré en Inde. Il suscite des inquiétudes à cause de la dégradation rapide de la situation sanitaire dans ce pays. Les autres « variants d'intérêt » ont initialement été détectés en Écosse, aux États-Unis, au Brés [...] Lire la suite