"Le contact a été perdu": un avion avec 22 personnes à bord porté disparu au Népal

"Le contact a été perdu": un avion avec 22 personnes à bord porté disparu au Népal

Les autorités recherchent activement un bimoteur, qui venait de décoller depuis la ville de Pokhara. Mais les mauvaises conditions météorologiques compliquent fortement le travail des enquêteurs.

Un avion transportant 22 personnes a été porté disparu au-dessus d'une zone montagneuse au Népal, ont annoncé ce dimanche la compagnie aérienne Tara Air et les autorités, alors que de mauvaises conditions météorologiques compliquent les opérations de recherche.

"Le contact a été perdu avec un vol intérieur qui se dirigeait vers Jomsom depuis Pokhara", a indiqué Sudarshan Bartaula, porte-parole de la compagnie basée à Katmandou.

Le bimoteur Twin Otter avait décollé de la ville de Pokhara, au centre-ouest du Népal, à 9h55 heure locale (6h10 à Paris) avant de perdre le contact radio.

Trois membres d'équipage et 19 passagers se trouvent à bord de l'appareil, a-t-il précisé.

"Nous essayons de localiser la zone où l'avion pourrait se trouver", a déclaré Sudarshan Bartaula, porte-parole de Tara Air. "Des équipes de secours de la police et de l'armée sont en route", a-t-il ajouté.

Jomsom, connue comme point de départ pour les randonneurs dans l'Himalaya, est à 20 minutes de vol de Pokhara, deuxième ville du pays, à 200 km à l'ouest de la capitale Katmandou.

Le mauvais temps perturbe les recherches

Phanindra Mani Pokharel, un porte-parole du ministère de l'Intérieur, a précisé que deux hélicoptères ont été dépêchés pour les opérations de recherche. Mais la visibilité était faible, a-t-il ajouté.

"Le mauvais temps pourrait ralentir les opérations de recherche. La visibilité est si faible, qu'on ne peut rien voir", a-t-il dit.

Le transport aérien népalais a connu un véritable essor ces dernières années, transportant des touristes, des marcheurs et des alpinistes, ainsi que des marchandises, dans des endroits reculés et difficiles d'accès par voie routière.

Le Népal, un pays pauvre de l'Himalaya, affiche un piètre bilan en matière de sécurité aérienne, en raison d'une formation des pilotes et d'une maintenance insuffisantes. L'Union européenne a interdit à toutes les compagnies aériennes népalaises l'accès à son espace aérien pour des raisons de sécurité.

Le pays possède également certaines des pistes les plus éloignées et les plus dangereuses au monde, situées au milieu de pics enneigés.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un passager arrêté après avoir ouvert l'issue de secours d'un avion à Chicago

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles