Comment les constructeurs veulent utiliser le temps que nous perdons en voiture

1 / 2

Comment les constructeurs veulent utiliser le temps que nous perdons en voiture

Chaque année, les Parisiens passent 6 jours et 6 heures dans les bouchons. Si au volant, l’usage du téléphone n’est bien sûr pas autorisé, ce petit écran s’avère le compagnon de la majorité des passagers sans compter des usagers des VTC, toujours plus nombreux. Les constructeurs essaient eux de réinvestir ce temps à leur profit en repensant entièrement l’habitacle. Nouveau système audio, informations en temps réels sur les lieux rencontrés ou encore sport, la technologie embarquée doit générer de nouvelles sources de revenus pour les constructeurs et équipementiers, et rééquilibrer la balance face aux GAFA.

>Faire du sport en voiture

Se muscler dans les bouchons, via des programmes personnalisés conçus par des spécialistes des sportifs de haut niveau, c’est ce qu’imagine Faurecia. L’équipementier français veut ici profiter des équipements qu’il installe déjà dans les voitures, par exemple un siège massant, pour générer d’autres services (un massage, un programme sportif) et surtout de nouveaux revenus, via des logiciels et plateformes d’achats en ligne. Il vient d'ailleurs de signer un partenariat stratégique avec le spécialiste des applications Aptoide.

>Des informations en un regard

BMW explore depuis plusieurs années l’habitacle des véhicules du futur... que nous ne conduirons plus. La marque allemande a développé dans le concept "Interaction Ease" un système d’interaction avec le passager via le...

Lire la suite sur Auto

A lire aussi