Ce constructeur va finalement continuer à vendre... des voitures

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, le patron du groupe Volkswagen, Thomas Schäfer, avait annoncé dans les colonnes du magazine britannique Autocar qu’un « rôle différent » était prévu pour Seat. Une communication assez maladroite, que le groupe allemand s'est empressé de corriger.

Néanmoins, au vu de la tendance actuelle, force est de constater que cette déclaration n'avait rien de très étonnante, puisque Seat s'oriente davantage vers la mobilité dans un sens plus général, tandis que la partie automobile basculait plus directement vers la très rentable marque Cupra.

Seat va continuer de vendre des voitures

Toujours est-il que Seat pourrait finalement ne pas en avoir terminé avec les voitures. Outre les restylages des modèles existants qui vont bientôt arriver, le patron du constructeur espagnol et de Cupra, Wayne Griffiths, a assuré que Seat continuerait bien dans la production d'automobiles.

Qui croire ? Certainement les déclarations du patron de la marque, puisqu'il a globalement été un peu plus précis sur l'avenir de Seat en matière d'automobile que Thomas Schäfer, qui s'était contenté d'une déclaration assez opaque et assujettie à diverses interprétations.

Selon Wayne Griffiths, "l'avenir de Seat à long terme est bien sûr lié à l'électrification" et l’objectif serait de positionner la marque espagnole en tant que constructeur d'entrée de gamme "low-cost" pour les voitures 100 % électriques du groupe Volkswagen. En d'autres termes, Seat pourrait aller concurrencer la nouvelle Citroën ë-C3 avec un nouveau modèle ou encore, peut-être, la Dacia...Lire la suite sur Autoplus