Le constructeur aéronautique européen Airbus en difficulté à la Bourse

Après Boeing, c'est au tour d'Airbus de connaître des difficultés. L'avionneur européen a chuté de plus de 10 % en Bourse ce 25 juin. Les marchés s'inquiètent des difficultés d'Airbus à livrer les avions promis.

Au début de l'année, Airbus avait annoncé qu'il livrerait 800 avions cette année, mais l'entreprise vient de revoir ce chiffre à la baisse : Airbus ne pourra finalement mettre sur le marché que 770 avions en 2024. Quand on sait qu'un avion coûte entre 70 et 350 millions de dollars, c'est une différence qui compte, surtout que les compagnies aériennes ne payent qu'au moment de la livraison.

Airbus est victime de son succès : l'avionneur a enregistré plus de 2 000 commandes en 2023, 600 de plus que lors de son précédent record de 2013 et 700 de plus que Boeing, son principal concurrent. Mais la chaîne d'approvisionnement n'arrive pas à suivre. Pour construire ses avions, Airbus s'appuie sur plus de 3 000 fournisseurs, autant de goulots d'étranglement possibles.

Pour ne rien arranger, la branche spatiale de l'avionneur connaît aussi des difficultés. Le tout ayant forcé l'entreprise à revoir à la baisse ses perspectives financières, d'où cette punition des marchés. À relativiser toutefois, le cours d'Airbus reste supérieur à ce qu'il était en novembre dernier.

À lire aussi2023, une année record pour Airbus


Lire la suite sur RFI