Constitution: Le mot "race" supprimé à l'unanimité par les députés

Alexandre Boudet
Constitution: Le mot

POLITIQUE - Premier vote symbolique dans la réforme des institutions qui a débuté mardi à l'Assemblée. Les députés ont décidé ce jeudi de supprimer le mot "race" de la Constitution. Il y figurait à l'article 1er.

Un amendement présenté par le groupe UDI-Agir (la droite dite constructive) a été adopté à l'unanimité des 119 députés présents dans l'hémicycle.

Cette suppression est accompagnée de l'interdiction de la distinction de sexe. Jusqu'à présent il est écrit que "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion". Il sera à présent stipuler qu'elle "assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction de sexe, d'origine ou de religion"

Le vote a aussitôt été salué par une standing ovation de la part de tous les parlementaires. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a remercié les députés pour leur vote.

À voir également sur Le HuffPost:


Lire aussi :

Ces 20 amendements montrent que la réforme constitutionnelle vire au "pot-pourri"

Macron veut changer la Constitution pour répondre à ceux qui boycottent le Congrès

S'abonner à notre chaîne YouTube

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page...Retrouvez cet article sur le Huffington Post