Consterné, Akhenaton (IAM) se confie : "J'ai eu un demi-Covid et déjà on me souhaitait la mort"

·1 min de lecture

Un été rythmé par la pandémie. Akhenaton, le fondateur du groupe de rap IAM, a été touché par le Covid-19 début août. À cause de son état de santé, ce dernier a dû être pris en charge à l'hôpital de la Timone à Marseille. Une information qui a vivement fait réagir sur les réseaux sociaux, notamment à cause de l'avis tranché du chanteur sur la vaccination. Ce samedi 4 septembre, Akhenaton est donc revenu sur cet épisode dans Le Parisien.

Avant d'être positif au Covid-19, le groupe avait prévu de présenter six nouveaux titres lors d'une tournée. Mais celle-ci a été annulée car "nous sommes de bons citoyens, nous ne voulions par faire prendre de risques aux 40 personnes de l'équipe" après que le fils d'Akhenaton ait contracté le virus. Une bonne décision "parce que le lendemain j'étais testé positif" a expliqué l'artiste de 52 ans. Face à ce contre-temps, "on a trouvé des solutions juridiques pour que l'équipe technique puisse être payée, mais pas nous." Mais le groupe a simplement récolté des critiques. "Et moi, j'ai eu un demi-Covid et déjà on me souhaitait la mort limite" s'est exaspéré Akhenaton. Avant que son acolyte Shurik'n ajoute : "c'était presque : "vous voyez c'est bien fait pour lui" parce qu'il avait fait une vidéo contre le pass sanitaire."

Lors de son passage dans Télématin, le jeudi 2 septembre, le chanteur a souhaité rétablir la vérité au sujet de son état de santé et donné les détails de son passage à l'hôpital. "Je suis passé par la réanimation, mais je ne serais (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Concert hommage à Johnny : Laura Smet sort du silence et réfute toute participation
Le saviez-vous ? Julie Gayet a fait l'école du cirque ! Et sa spécialité est étonnante…
PHOTO - Serge Lama et Luana : découvrez les images de leur mariage religieux
Jarry touchant sur la GPA : « Mes enfants n'ont toujours pas de papiers français »
PHOTOS - Charlotte Gainsbourg : une présidente rayonnante et joliment sexy à Deauville

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles