Consommer plusieurs médias en même temps, un danger pour votre santé ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
En moyenne, les jeunes de 12 ans intégrés à cette étude ont passé 8 heures et 14 minutes par jour sur des appareils numériques (Getty Images/iStockphoto).
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un écran de télévision, un téléphone. Les médias ont envahi le quotidien de toute la famille, surtout des enfants. Mais pas toujours simple de savoir comment bien les utiliser.

Une nouvelle étude s’est intéressée à la consommation des médias par les plus jeunes. En Suisse, des chercheurs ont distribué des questionnaires à 118 jeunes âgés de 8 à 12 ans pour évaluer leur utilisation des différents médias pendant la journée. D’après les résultats, ils ont constaté que ceux qui utilisaient en même temps plusieurs types médias faisaient courir davantage de risques à leur santé mentale. Ces conclusions ont été publiées dans Plos One

"Nous observons que les enfants consomment de grandes quantités de médias et que les médias sont essentiellement multitâches. Les analyses montrent que l'utilisation simultanée de plusieurs médias notamment était liée à des problèmes de santé mentale, tandis que jouer aux jeux vidéo était associé à une réponse plus rapide ainsi qu'à une amélioration des capacités cognitives", a résumé le Dr Pedro Cardoso-Leite, co-auteur de la recherche à l'Université du Luxembourg cité par Le Temps.

VIDÉO - "Les écrans affectent l’ensemble des piliers du développement" : Michel Desmurget alerte sur le danger des écrans

Un bon point pour les jeux vidéo

En moyenne, les jeunes de 12 ans intégrés à cette étude ont passé 8 heures et 14 minutes par jour sur des appareils numériques contre la moitié pour les enfants de huit ans. Les chercheurs ont constaté que la multiplication des médias en simultanée pouvait impacter le sommeil et les problèmes de comportement. Contrairement aux idées reçues, les jeunes qui jouaient exclusivement en ligne risquaient moins de souffrir de ces désagréments. Les jeux vidéo étaient même liés à une meilleure santé mentale. Le "multitâche médiatique" impacterait donc davantage la santé psychique que le gaming ou le temps d'écran en lui-même.

"Il n'est pas rare de lire que le temps d'écran doit être limité. La présente étude indique que de telles mesures globales de la consommation des médias ne sont pas suffisantes et documente que le type de média utilisé, ainsi que la façon dont ils sont consommés, sont tous deux critiques", conclut le Dr Cardoso-Leite.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia sur les écrans : "C'est une préoccupation majeure pour les parents et l'éducation nationale"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles