Consommation : trop de normes pour les abricots français ?

Calibrage, emballage... La vente des abricots français est-elle trop réglementée ? Depuis 2010, un accord oblige à trier le fruit selon son diamètre, entre 35 et 40 mm, entre 40 et 45, et ainsi de suite jusqu'à 55 mm. Les plus petits, destinés la fabrication de confiture, doivent être emballés à part. Mais le sujet divise aujourd'hui la profession et la Confédération paysanne estime que ces normes sont trop contraignantes pour les petits producteurs. "Le fait de mettre des normes derrière, cela va obliger à des investissements assez conséquents", indique le producteur d'abricots Pierre Veyrat.

Des contrôles en interne Mais de son côté, Bruno Darnaud, autre producteur, considère que le calibrage est un élément qui différencie l'abricot français de par sa qualité. L'interprofession s'imposera elle-même des contrôles plus nombreux sur le calibre et l'origine. Les fruits vendus en direct à la ferme ne sont pas concernés par cette réglementation.