Consommation : le secteur du bricolage est aussi touché par l'inflation

L'inflation a connu une nouvelle accélération en France au mois de mai, à 5,2% sur un an, selon une première estimation dévoilée mardi par l'Insee . Cette hausse de l'inflation  serait due à une accélération des prix de l'énergie, des services, de l'alimentation et des produits manufacturés. Tous les secteurs sont concernés par l'inflation : que ce soit des professionnels ou des particuliers, la plupart des clients de ce magasin de bricolage le sentent bien, tout augmente. Alexis, gérant d'un escape game à Strasbourg, est venu acheter de quoi redécorer l'une de ses salles.

Le prix de l'acier et de l'aluminium a doublé

"Que ça soit du faux gazon ou du bois et un peu de plexi, ça m'a coûté plus de 300 euros... On a pris 20% d'augmentation sur le coût de notre création de salle", précise-t-il. Résultat : Alexis a dû répercuter ces hausses de prix sur ses tarifs, soit + 8%.

"Je la sens tous les jours. Tout augmente, tout est plus cher, le bois, les matériaux, tout...", souffle Alain qui construit actuellement sa nouvelle maison. "J'étais l'autre jour dans un rayon et j'ai acheté des tringleries pour faire des étagères. Et le monsieur me disait 'si vous en voulez, dépêchez-vous', ils étaient à sept euros, ils sont passés à plus de huit euros", certifie-t-il.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Depuis septembre dernier, le prix de l'acier et de l'aluminium a doublé. Le bois de construction, lui, a augmenté de 95%. Alors, même s'il n'arrive pas encore précisé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles