Consommation : les prix de l'électricité vont encore grimper au 1er février

Se chauffer, s'éclairer, faire tourner sa machine à laver, utiliser ses appareils électroniques... Tous ces gestes coûteront plus cher à partir du 1er février prochain. Les tarifs d'électricité pourraient augmenter de 1,73%, soit un surcoût de 16 euros par an en moyenne. L'an dernier, les prix avaient déjà renchéri de 4%. Face à cette augmentation, une consommatrice avait changé de fournisseur. "On voyait notre facture qui, chaque mois, gagnait quelques euros. A la fin de chaque année, ça représente une petite somme", explique l'intéressée. Notamment à cause du Covid-19 Cette année, la hausse des prix s'explique notamment par la crise sanitaire et la hausse des impayés des entreprises. "La crise sanitaire a mis beaucoup d'entreprises en difficulté et leur trésorerie ne leur a pas permis de payer leurs factures d'énergie. Et ça, in fine, ça se répercute sur les consommateurs", détaille Xavier Pinon, directeur de Selectra, comparateur d'électricité. Mais l'augmentation des prix s'explique également par la demande accrue des fournisseurs privés, hors EDF, pour s'approvisionner en électricité nucléaire.