Consommation : les "outlets" ne connaissent pas la crise

Des clients venus acheter les invendus des grandes marques à prix cassés : malgré un contexte économique très morose, le concept de l'outlet est en plein essor. "Le budget est un peu restreint, donc on fait attention aux dépenses", témoigne une cliente croisée dans un centre commercial à Roubaix (Nord). "Quand on voit les réductions, il n'y a rien d'autre à dire : c'est attirant !", s'enthousiasme une autre femme. Des clients de plus en plus nombreux Les clients sont de plus en plus nombreux à côtoyer ces centres. Le succès est le même, de Roubaix à Paris. "L'architecture à ciel ouvert fait que les clients ont été moins réticents à l'idée de se rendre dans ces centres où le risque de contamination est moins élevé", estime Pauline Gatteau, directrice générale du "Centre one nation", à Paris. Dans un autre magasin, les 30% de chiffres d'affaires perdus lors du premier confinement ont déjà été rattrapés.