Consommation : où va l'argent du fameux "arrondi solidaire" ?

Aujourd'hui, tout le monde peut devenir un bienfaiteur d'une simple pression du doigt. Dans de nombreux magasins, les clients qui payent par carte bancaire peuvent choisir de participer à "l'arrondi solidaire", un micro-don consenti au moment de payer ses achats. "Je le fais systématiquement parce que je sais que c'est moins d'un euro", témoigne une cliente. Mais d'autres personnes sont plus sceptiques. "Je ne sais pas ce qu'ils en font après, donc par sécurité je préfère ne rien faire", assume une jeune femme.Le magasin récupère l'argent et l'envoie aux bénéficiairesLa destination du don est toujours mentionnée sur le ticket de caisse. Le magasin récupère l'argent et l'envoie ensuite au bénéficiaire. Par ces derniers, le Secours populaire de Paris, qui a reçu 130 000 euros de micro-dons. L'association les a investis dans ses épiceries solidaires. "Grâce à ça, on a pu acheter des produits qu'on n'avait pas avant", indique Abdelsem Ghazi, secrétaire général du Secours populaire de Paris.