Consommation : comment lire correctement les dates de péremption ?

Comprenez-vous vraiment les dates limites présentes sur vos produits ? Selon plusieurs start-up, pas assez et il faut agir. Sur le plateau du 12/13, le journaliste Jean-Christophe Batteria explique : "En Europe, il existe deux types de dates sur les emballages. Il y a la fameuse Date limite de consommation (DLC), qui est impérative : il ne faut pas consommer les viandes ou produits laitiers après cette date dépassée. Le yaourt, lui, est un cas particulier : il contient des bonnes bactéries qui vivent un mois. Au-delà d'un mois, elles disparaissent." "À consommer de préférence avant le" et même après ! "Il existe également la Date de durabilité minimale (DDM), ajoute le journaliste, le fameux : 'À consommer de préférence avant le'. Dans ce cas là, aucun risque alimentaire, cela indique que les produits vont perdre leur arôme ou le teneur en vitamine. Cette DDM est responsable de 20% des 10 millions de tonnes de produits jetés chaque année en France." Certaines start-up proposent de supprimer la mention ou d'ajouter un "mais aussi après" pour éviter ce gaspillage.