Consommation : un petit pot de crème bien français

Chaque jour, 18 000 desserts lactés sont fabriqués dans un atelier de Tallard (Hautes-Alpes). L'histoire commence dans un champ où des Montbéliardes produisent 400 litres de lait par jour. L'entreprise ne travaille qu'avec des agriculteurs installés à moins de 25 km de l'unité de production. Le lait arrive ensuite dans des cuves pour y être transformé. Martin Guinchard est à la tête de la PME familiale Sacré Willy qui emploie 15 salariés. 30% des pots sont exportés vers l'Europe "Les ingrédients français ont un coût, ont une certaine valeur ajoutée et c'est pour ça qu'on les utilise, parce qu'ils nous apportent une garantie de qualité", explique le directeur. Chaque année, 2,5 millions de ces petits pots sont vendus. 30% sont exportés vers l'Europe, le reste est vendu en France en grande surface et dans de petites épiceries. La marque a déjà commercialisé 25 recettes, mais il faut constamment innover.