Consommation: les jeunes Européens de plus en plus tentés par la contrefaçon

Un nouveau rapport de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) publiée à l'occasion de la Journée mondiale anti-contrefaçon souligne la forte proportion de jeunes ayant recours à des produits issus de la contrefaçon.

Selon le rapport de l'EUIPO, qui a interrogé 22 021 ressortissants de l'Union européenne, la consommation intentionnelle des produits issus de la contrefaçon et des contenus enfreignant les lois sur la propriété intellectuelle est en nette hausse pour l'année 2021. L'année dernière, un jeune Européen sur 3 a délibérément acheté des produits contrefaits, poussé par la différence de prix avec les originaux. La contrefaçon est beaucoup moins chère, se justifie la moitié des jeunes interrogés.

Des chiffres qui « inquiètent » l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle. Il y a un an, une autre étude affirmait que presque 6 % des importations de l'Union européenne seraient issues de la contrefaçon.

En France, l'enquête, réalisée auprès de jeunes âgés de 15 à 24 ans, révèle que 29 % d'entre eux ont acheté intentionnellement un produit issu de la contrefaçon en 2021, tandis que 29 % ont accédé sciemment à des contenus piratés durant la même période, contre 10 % et 24 % respectivement en 2019.

En ce qui concerne les achats intentionnels de produits contrefaits au niveau européen, la France se situe à la 24e place, bien en dessous de la moyenne, tandis que les jeunes Grecs apparaissent comme les premiers consommateurs à 62 %.

La contrefaçon en ligne


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles