Consommation : les hausses du 1er février

Se chauffer ou cuisiner au gaz coûte désormais plus cher. En moyenne, il faut compter +3,5% pour les tarifs réglementaires. En cause, une forte demande mondiale, notamment en Asie. Une vague de froid exceptionnelle a fait grimper les besoins de chauffage et donc les prix. Après avoir fortement baissé en 2019, les tarifs augmentent depuis plusieurs mois. L'électricité devrait augmenter de plus d'1,61% pour les particuliers soit 15 euros de plus par an en moyenne. Validité prolongée des tickets restaurants Mauvaise nouvelle pour les automobilistes. Au péage, il faudra compter +0,44% en moyenne. Bonne nouvelle pour les détenteurs de tickets restaurateurs puisque la validité sera prolongée. Ceux qui devaient périmer en février seront valables huit mois de plus, jusqu'à septembre 2021 avec un plafond relevé à 38 euros. Des mesures annoncées par le gouvernement pour soutenir le secteur de la restauration.