Consommation : les Français s'enflamment pour les barbecues

À Marseille (Bouches-du-Rhône), le barbecue est un rituel presque sacré pour une bande d'amis rencontrée par France Télévisions. Dès l'arrivée des beaux jours, ils se rassemblent chaque week-end autour du feu. Des saveurs simples dégustées en plein air : pour eux, c'est la recette du bonheur. Depuis le premier confinement, les Français privés de restaurant s'enflamment pour le barbecue. 30% d'entre eux l'ont davantage utilisé en 2020. Une augmentation de 7% du chiffre d'affaires Dans un magasin de Marseille, les ventes ont doublé par rapport au printemps 2019. Selon les modèles, les prix varient de 300 à 3000 euros. Une cliente songe à investir. "Avec le confinement, on a plus envie d'aller à l'extérieur. Je pense que ça va renouer avec un réaménagement des extérieurs, des barbecues, des terrasses", explique-t-elle. Le chiffre d'affaires global du secteur a augmenté de plus de 7% l'année dernière.