Consommation : face à l'inflation, certains cueillent eux-mêmes leurs fruits et légumes

Acheter des fruits et légumes devient un luxe. Conséquence de l'inflation , leur prix a augmenté de 11% cette année, d'après l'association de consommateurs Familles rurales. L'heure est donc aux économies pour les consommateurs qui se tournent, pour certains, vers les cueillettes. Ramasser soi-même ses fruits et légumes permet en effet de profiter de prix inférieurs de quelques centimes, voire quelques euros, par rapport aux supermarchés.

Brouette dans les mains et chapeau de paille sur la tête, Michel était équipé pour cueillir ses fruits et légumes à la ferme de Voluceau à Bailly dans les Yvelines. "On a un prix attractif. Par exemple, un pied de salade chez Auchan ou autre, c'est de l'ordre de 1,10 euro. Ici c'est 90 centimes", affirme-t-il.

Une fréquentation en hausse de 10%

Environ cinq kilos de pommes, de la salade, trois kilos d'oignons et deux kilos de myrtilles pour une quarantaine d'euros au total. Des prix 20% moins chers qu'en supermarché , selon ce retraité. Quelques mètres plus loin, entre l'allée des carottes et des fraises, Oury et Aline sont venues en famille.

Une grande première pour elles qui se disent convaincues par des produits frais ou à petit prix. Oury compte bien renouveler l'expérience : "On a regardé le panneau des prix et on s'est dit pour les prochaines fois de venir et acheter ici". Bruno, le responsable communication de la ferme, estime que la fréquentation a augmenté de 10% cette année. Pour faire face à la demande, il a donc fallu accroî...


Lire la suite sur Europe1