Économie : explosion du nombre de piscines privées en France

Profiter d'une vue splendide sur les Pyrénées, depuis sa piscine : Constantin Lamego, propriétaire en Ariège, y pensait depuis cinq ans. Il a franchi le pas durant la crise sanitaire, car il redoutait les restrictions de déplacements. "Au moins, si on est coincés, on a de quoi passer un moment avec les amis", s'amuse le propriétaire. Comme lui, de nombreux particuliers français ont décidé de faire construire des piscines. Le marché en 2020 a explosé de 27,5%. Demande en forte hausse Les professionnels ont du mal à suivre les demandes. "On n'a jamais connu ça, commente Olivier Doussat, pisciniste. En début de saison nous avions signé l'intégralité de nos projets sur l'année. Et on commence déjà à signer pour cet hiver." En moyenne, une piscine enterrée coute 24 000 euros, moins de 10 000 euros pour une piscine hors-sol. Face à cet engouement, une PME a dû embaucher, mais craint de manquer de matériau. "On estime qu'on risque d'avoir des lacunes sur la livraison de liner, à cause de la marchandise première, du plastique", indique David Labaume, lui aussi pisciniste. On compte en France près de trois millions de piscines. C'est le deuxième marché mondial, derrière les Etats-Unis.