Consommation d'alcool: Un homme sur 3 dépasse les deux verres par jour

·2 min de lecture
beer glass front blurred background (Photo: Oleksandr Latkun / 500px via Getty Images)
beer glass front blurred background (Photo: Oleksandr Latkun / 500px via Getty Images)

SANTÉ - Buvez-vous plus de 10 verres par semaine? Selon une étude de Santé publique France (SpF) publiée ce mardi 9 novembre, en 2020, près d’un quart des Français (23,7%) entre 18 et 75 ans dépassait des repères de consommation d’alcool fixés à 10 verres par semaine et 2 par jour (avec des jours sans consommation).

Cette proportion reste stable par rapport à la précédente étude de 2017. Elle établissait que 23,6% des Français dépassaient ces recommandations fixées avec l’Institut national du cancer (INCa).

En 2020, les hommes sont plus nombreux à avoir trop consommé d’alcool. 33,5% d’entre eux sont concernés contre 14,9% des femmes. Ces chiffres n’ont encore une fois que très peu évolué par rapport à 2017 (33,4% d’hommes et 14,3% de femmes).

SpF remarque également que “les plus jeunes dépassent plus fréquemment le seuil des deux verres par jour tandis que leurs aînés dépassent davantage
les cinq jours de consommation dans la semaine. Ce constat s’observe parmi les hommes comme parmi les femmes”.

40.000 morts en France chaque année

Les hommes sont les plus concernés par la consommation excessive l’alcool. Parmi les hommes dépassant les repères de consommation (68,1%, contre 42,5% de femmes), 47,7% n’avaient aucun diplôme ou un diplôme inférieur ou égal au baccalauréat (33,4 pour les femmes), 25,6% avaient un revenu mensuel bas mais 37,6% avaient un revenu supérieur à 1800 euros (contre 34,2% chez les femmes). Enfin 9,4% étaient au chômage (7,2 pour les femmes).

De fait, l’étude remarque ainsi que “toutes choses égales par ailleurs”, “les femmes ayant un diplôme élevé, les hommes au chômage et les personnes (hommes et femmes) ayant des revenus élevés avaient une probabilité plus grande de dépasser les repères”.

Ce ciblage permet à SpF de mieux diriger ses actions de prévention. Car, pointe l’organisme, “la consommation d’alcool a des conséquences sanitaires et sociales très importantes (...): elle est responsable de plus de 40 000 décès en France chaque année et coûterait 118 milliards d’euros par an”.

*Les données utilisées proviennent du Baromètre santé de Santé publique France 2020, enquête téléphonique sur échantillon aléatoire auprès de la population adulte résidant en France métropolitaine, menée entre janvier et mars, puis entre juin et juillet 2020, auprès de 14 873 individus.

À voir également sur Le HuffPost: Pour lutter contre l’alcool au volant pendant l’Euro, ce spot belge est redoutable

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles