Conso : "derrière un produit vous avez quelqu’un qui vous parle" selon Nicolas Chabanne

Atelier des modules

"Ce sont des critères choisis par les consommateurs qui font naître cette brique de lait équitable" Nicolas Chabanne, fondateur de la marque "C’est qui le patron", encourage le consommateur a devenir acteur de son assiette, lundi 3 avril sur le canapé gris de ":L’éco".

Il poursuit : "nos éleveurs allaient s’arrêter en novembre, aujourd’hui 80 familles se lèvent le matin et arrêtent de perdre de l’argent. Et c’est un grand changement !»"

"Participer à des valeurs ça avait du sens"

Prix bas ou qualité, le consommateur fait son choix dans les rayons : "le marché, et les distributeurs, ont voulus avoir les prix les moins chers parce que nous consommateurs on n’était qu’attendre que ca. On a montré avec le bio que la qualité, participer à des valeurs ça avait du sens. Là on est en train d’essayer d’inverser ce schéma où personne ne gagne pour essayer d’aller vers autre chose."

Ça paye bien le commerce équitable ? En réponse à la Question qui fâche Nicolas Chabanne se défend : "nous avons gagné 5% sur toutes les ventes, les consommateurs sont actionnaires pour 1 euro et c’est comme ça qu’ils ont les moyens de faire du contrôle, de la pédagogie…"

Huit millions de briques vendues en cinq mois, le succès est inattendu : "jamais un produit qui n’existait pas c’est vendu aussi vite !" se ravie Nicolas Chabanne.

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Nicolas Chabanne a choisi Sinclair avec Ensemble : "il faut s’y mettre à plusieurs si on veut un monde meilleur, ces paroles ont beaucoup de sens pour moi."

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.



Retrouvez cet article sur Francetv info

À la découverte de la famille Pozzer pionnière de l'agriculture biologique
Lait et viande : un étiquetage pas toujours conforme
Soins dentaires : la réforme des tarifs effective en 2018
"Que ceux qui les ont empoisonnés paient", demande une veuve de l'amiante
Algues vertes : l'enquête sur le décès d'un joggeur classée sans suite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages