Pour conserver ses prestations sociales, il momifie sa mère

·1 min de lecture

Le récit de la police autrichienne est glaçant, mais bel et bien véridique. Jeudi 9 septembre, le corps d'une octogénaire a été retrouvé dans la cave d'une maison d'une petite ville du Tyrol autrichien, près d'Innsbruck, rapporte RTL. Sauf que ce corps était momifié, et ce depuis plus d'un an. "Les investigations ont révélé que cette femme, âgée de 89 ans, était décédée en juin 2020", a révélé la police.

Mais cette histoire glaçante a surtout révélé au grand public que c'était le fils de cette octogénaire qui l'avait momifiée. L'homme de 66 ans voulait continuer à toucher les allocations qu'elle percevait. Selon les détails non moins horrifiants, dévoilés par la police, le sexagénaire aurait avoué en garde à vue avoir congelé sa mère pour éviter les "odeurs", avant de la recouvrir de bandages pour absorber les fluides corporels. "Il a recouvert ensuite sa mère de litière pour chat et finalement le cadavre a été momifié", a détaillé le policier en charge de l'enquête.

>> A lire aussi - Un financier double des fraudeurs fiscaux et leur vole des millions d'euros

Le suspect, qui n'était pas fils unique, avait poussé le mensonge encore plus loin en indiquant à son frère, qui venait régulièrement aux nouvelles, que leur mère souffrait de démence et qu'elle était hospitalisée pour ces syndromes. Jusqu'alors, son petit stratagème était passé inaperçu puisqu'il recevait les prestations sociales via un mandat postal mensuel. Mais le facteur qui se chargeait de le distribuer a été intrigué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La réforme des retraites, "pas une priorité" pour Emmanuel Macron
Assurance récolte : Emmanuel Macron annonce une aide conséquente de l’Etat pour les agriculteurs
Delphine Batho défend sa “décroissance”, Rachida Dati poursuit son flirt avec la primaire… le recap’ des matinales politiques
Cybersécurité : les services de l'Etat se préparent pour une présidentielle à haut risque
Réformes sociales : le plan colossal de Joe Biden à l’heure des négociations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles