Nos conseils pour réussir à coup sûr le (vrai) coulant au chocolat

·1 min de lecture

En automne, on a souvent des envies de gourmandise, pour réchauffer le corps et l'esprit. Parmi les pâtisseries qui tiennent cette promesse, le coulant au chocolat. Et si on tentait de le reproduire ce week-end ? Pour éviter de se tromper et avoir toutes les chances de notre côté, Laurent Mariotte a interrogé pour nous le créateur de ce gâteau, Michel Bras. Le nec plus ultra du conseil nous attend. 

>> Retrouvez La Table des bons vivants en podcast et en replay ici  

Un bon biscuit et une bonne ganache

Tout d'abord, pour réussir sa recette, on réalise une pâte à gâteau qui va permettre de tenir comme il se doit la ganache. "Pour rappel, la ganache c'est très simple… C'est du beurre, de la crème et du chocolat", explique Michel Bras. L'astuce du pro ? "L'idée que j'ai trouvée, c'est de surgeler cette ganache et de l'incorporer à l'intérieur du biscuit. Comme cela, le biscuit a eu le temps de cuire et la ganache a eu le temps de fondre sans durcir." Une méthode imparable à essayer dès que possible. Et ne vous étonnez pas si vous ne parvenez pas du premier coup, Michel Bras a mis 2 ans pour parvenir à ce résultat. De quoi nous faire relativiser.  

Ingrédients :

110 g de chocolat de couverture  

40 g de crème de riz 

40 g de de poudre d’amandes 

90 g de sucre 

50 g de beurre 

2 oeufs 

Préparation : 

1. Briser le chocolat de couverture et le fondre au bain-marie. Lorsqu’il est tiède, ajouter le beurre tempéré ainsi que la poudre d’amandes et la crème de riz. Mélanger intimemen...


Lire la suite sur Europe1