Nos conseils contre le mal de dos en voiture

·1 min de lecture

C'est une réalité : 80 % des Français souffriront du mal de dos au cours de leur existence. Notre mode de vie de plus en plus sédentaire est, en effet, responsable d'une forte augmentation de la fréquence des pathologies de la colonne vertébrale (ou rachis en langage médical), en particulier des lombalgies ou douleurs lombaires. La position assise prolongée en voiture, lors des longs trajets notamment, peut les favoriser en provoquant des tensions musculaires et en écrasant nos disques intervertébraux. Voici les principales causes de ces phénomènes et nos conseils...

Plusieurs causes amènent à ces douleurs dans le dos

1° Les accélérations : elles sont à la racine du problème. La pesanteur exerce constamment une pression sur nos disques intervertébraux*. En voiture, les accélérations (ou fameux "g") dans les axes antéro-postérieurs et latéraux s'ajoutent à la pesanteur et jouent les perturbateurs sur notre colonne, obligeant nos muscles à de constants ajustements pour en maintenir l'équilibre.

2° Les vibrations : provoquées par la mécanique ou la chaussée, elles sont pourvoyeuses de douleurs, malgré les efforts des ingénieurs automobiles pour minimiser leur transmission aux passagers.

3° La position de conduite : s'asseoir avec un angle trop raide, se crisper sur le volant ou, à l'inverse, s'avachir comme sur son canapé, toutes ces positions inadaptées aggravent les tensions musculaires.

4° Une pathologie préexistante : hernie discale, arthrose, (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Mercedes-Benz : une future citadine pour l'entrée de gamme ?
Toyota Camry restylée (2021) : à partir de 39.100€
Daimler va restructurer ses activités et se renommer "Mercedes-Benz"
Nouvelle Tesla Model S (2021) : son "demi-volant" est-il homologué ?
Lancia restyle l'Ypsilon (2021) !
Dacia Bigster : quel prix pour le futur grand frère du Duster ?