Quand le conseiller mémoire d'Emmanuel Macron déjeune avec Marion Maréchal

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
« Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer. J’ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe », a expliqué Marion Maréchal au Monde.
« Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer. J’ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe », a expliqué Marion Maréchal au Monde.

C'est une rencontre qui aurait pu passer inaperçue et qui peut intriguer. Le Monde explique que Bruno Roger-Petit, conseiller mémoire d'Emmanuel Macron, a déjeuné le 14 octobre dernier avec Marion Maréchal. La rencontre a eu lieu à Paris, à la brasserie Le Dôme, vers Montparnasse, et a été confirmée par les deux protagonistes. « Bruno Roger-Petit est passé par un ami pour me proposer de me rencontrer. J'ai accepté : je ne refuse jamais de discuter par principe », explique l'ancienne députée du Vaucluse au Monde.

« Surtout que j'étais assez curieuse de connaître celui qui s'amusait à me traiter de nazie toutes les deux semaines quand j'étais députée », ajoute-t-elle sans dévoiler la teneur de leur discussion ni l'identité de la personne ayant joué l'entremetteur. Nos confrères glissent toutefois que Bruno Roger-Petit a des « liens assez privilégiés » avec Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs actuelles et ami très proche de Marion Maréchal.

« J'ai dû constater que nous étions en désaccord »

Éphémère porte-parole de l'Élysée (entre septembre 2017 et septembre 2018) devenu depuis conseiller mémoire du président, Bruno Roger-Petit confirme également ce déjeuner avec la nièce de Marine Le Pen. Une initiative à « titre personnel », assure-t-il. « Je voulais savoir ce qu'elle avait à dire et si elle était en résonance avec l'état de l'opinion ? ce qui n'est pas le cas. J'ai dû constater que nous étions en désaccord », précise l'ancien journaliste (q [...] Lire la suite