Conseillère Pôle emploi abattue à Valence: sa demi-soeur décrit une femme "très investie dans son travail"

Jeanne Bulant
·1 min de lecture

La demi-sœur de Patricia, l'employée de Pôle emploi tuée par arme à feu ce jeudi à Valence, décrit une personne qui "a toujours aidé les gens", malgré les difficultés liées à la crise du Covid-19.

Au lendemain de la mort de Patricia Coste, l'employée de l'agence Pôle Emploi de Valence tuée jeudi par un quadragénaire au chômage, l'émotion est toujours intacte dans la ville. Au micro de BFMTV, Marjorie, la demi-sœur de la victime, se souvient d'une "bonne vivante" qui aimait son travail et était très engagée professionnellement, même si elle était souvent confrontée à des réalités difficiles.

"Elle a toujours aidé les gens, elle faisait son maximum, elle faisait des heures supplémentaires, se levait très tôt pour aller au travail", raconte Marjorie Coste, qui décrit "une bonne vivante, quelqu'un qui adorait sa famille, qui adorait ses amis car elle en avait beaucoup. On l'a tuée gratuitement".

"Cet homme-là ne la connaissait pas"

Selon sa sœur, Patricia lui avait confié à plusieurs reprises être confrontée à des "gens agressifs parce qu'ils voudraient leurs indemnités tout de suite, en plus cette année ça n'a pas été évident avec le Covid donc il pouvait y avoir des retards mais ce n'était pas de sa faute".

"Mais cet homme-là, d'après ce que j'ai compris, il ne la connaissait pas", déplore-t-elle encore, très émue, à notre micro. "Il a pris celle qu'il a trouvée et c'est tombé sur ma sœur mais elle était très investie dans son travail en tout cas, elle faisait ce qu'elle aimait".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :