Le conseil scientifique recommande une stratégie « précoce et régionale »

Source AFP
·1 min de lecture
Des membres du conseil scientifique se sont rendus à l'Élysée ce mardi. 
Des membres du conseil scientifique se sont rendus à l'Élysée ce mardi.

Le Conseil scientifique recommande de ne fermer les écoles qu'en dernier recours, en préconisant dans un nouvel avis une « stratégie précoce et régionale » pour freiner l'épidémie de Covid-19 et la saturation des services hospitaliers.

« La fermeture d'écoles apparaît comme une mesure sanitaire extrême de dernier recours, dès lors que des protocoles sanitaires efficaces existent », écrivent les membres du Conseil scientifique, qui soulignent « l'impact très négatif de la déscolarisation sur l'apprentissage, et même peut-être irrattrapable pour les enfants issus de familles défavorisées ou en situation précaire ». « En cas de situation sanitaire critique, la présence au collège et au lycée peut être graduée » et alternée, ajoute l'instance, dont une délégation est reçue mardi en fin de journée par Emmanuel Macron.

« Situation insatisfaisante en milieu professionnel »

En revanche, le conseil scientifique juge la « situation insatisfaisante en milieu professionnel », et plaide pour « une tentative de durcissement des protocoles sanitaires, et des moyens dédiés à leur respect et à leur contrôle effectif, en particulier lors des repas ». Son avis a été remis jeudi dernier au gouvernement, qui ne l'a pas encore rendu public, mais qui a été partagé sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSIArthur Chevallier ? Face au conseil scientifique, Jupiter est de retour !

Après avoir plaidé en vain fin janvier pour un confinement strict de quatre semaines, l'instance, créée par le g [...] Lire la suite