Publicité

Conseil de Paris : débat autour de l'interdiction des deux roues thermiques la nuit

Entendra-t-on toujours des scooters dans les rues de la capitale ? Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris rattaché au groupe Indépendants et Progressistes, a émis une suggestion à leur sujet. Il souhaiterait la mise en place d’une expérimentation de la non-circulation des deux-roues thermiques entre 22 heures et 7 heures du matin dans Paris. Cela durerait un an, souligne BFMTV, mardi 6 février. Il a effectué cette demande auprès de la mairie de Paris ainsi qu’auprès de la préfecture de police. Pierre-Yves Bournazel réclame que les radars sonores soient généralisés partout dans la capitale en raison des nuisances sonores. Cette expérimentation vient de Madrid, la capitale espagnole, qui a mis en place une mesure similaire. L’enjeu de cette mesure est de limiter les bruits nocturnes et de maintenir la tranquillité des habitants.

Si des associations se battant contre les nuisances des deux-roues se réjouissent de cette initiative, ils estiment qu’elle n’est pas assez radicale. Franck-Olivier Torro, membre de l’association Ras le Scoot, exige que cette mesure ne se limite pas seulement à la nuit, mais qu’elle s’applique durant la journée. Quant aux associations de motos, elles s’opposent à cette mesure et considèrent cela comme inutile.

Ce vœu est débattu lors du Conseil de Paris à partir de ce mardi 6 février et ce, durant quatre jours. « Tout dépend comment le vœu est formulé », a confié Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, à BFMTV. La mairie de Par...


Lire la suite sur LeJDD