Conseil national du RN : le parti veut "s'implanter territorialement pour montrer une crédibilité"

franceinfo
L'objectif du parti de Marine Le Pen est de "franchir le plafond de verre qui fait que le RN n'arrive pas à gagner des départements et des régions", analyse le politologue Jean Petaux.

Le Rassemblement national veut "s'implanter territorialement pour montrer une crédibilité de gestion et franchir le plafond de verre", a analysé sur franceinfo dimanche 16 juin Jean Petaux, politologue et enseignant à Sciences Po Bordeaux. Le RN se réunit en Conseil national ce week-end à La Rochelle (Charente-Maritime) pour échanger sur la stratégie du parti en vue des élections municipales.

franceinfo : Le Rassemblement national compte se concentrer sur une dizaine de départements où il réalise des scores importants. En 2014, il présentait 600 listes. Peut-on dire qu'il privilégie la qualité à la quantité ?

Jean Petaux : C'est exactement l'expression qui vient à l'esprit quand on regarde de près cette liste. (...) Le Rassemblement national a décidé d'utiliser la "séquence" territoriale qui s'ouvre, comme le dit Marine Le Pen, afin de se mettre sur une rampe de lancement de meilleure position pour les présidentielles de 2022. Ce qui est assez frappant, c'est que La République en marche est un peu confrontée au même problème et se doit aussi d'utiliser cette séquence territoriale pour se positionner favorablement, dans l'optique d'une réélection d'Emmanuel Macron.

Lors des élections précédentes, on a souvent parlé du manque d'effectifs du RN. Est-ce toujours le cas aujourd'hui ?

Ce qui est aussi frappant, c'est que les élections départementales de mars 2015 et régionales de décembre 2015 sont passées (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi