Le Conseil d'Etat se penche ce lundi sur la fermeture des cinémas et théâtres

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative, doit se pencher ce lundi 21 décembre sur la fermeture des cinémas et théâtres, prolongée au moins jusqu'au 7 janvier pour lutter contre la pandémie mais contestée par les professionnels. Comme l'ont fait d'autres secteurs auparavant, les stations de ski par exemple, c'est par la voie du référé-liberté, une procédure d'urgence, que le monde de la culture a saisi la justice administrative pour attaquer la décision gouvernementale.

>> Tribune. "Nous avons besoin de vous !" : artistes et professionnels du monde du spectacle demandent la réouverture de tous les lieux culturels

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé le 10 décembre maintenir la fermeture des lieux culturels, malgré la fin du confinement le 15 décembre. Cela en raison de la pression épidémique et pour une durée indéterminée, au moins jusqu'au 7 janvier. Cette décision "a suscité la totale incompréhension de l'ensemble des acteurs du secteur", ont relevé plusieurs associations de cinéma, que ce soit des producteurs, des réalisateurs ou des distributeurs (ACID, API, ARP, FNCF, SCAM, UPC...), à l'origine de l'un des neuf recours.

Une mesure jugée "inéquitable et disproportionnée"

"La grande majorité des autres secteurs économiques a pu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi