Conquête spatiale : objectif soleil

Percer les secrets du soleil, c'est le défi que doit relever la sonde Solar Orbiter. 42 millions de kilomètres la sépareront de l'étoile, moins d'un tiers de la distance entre le soleil et la terre. La sonde va devoir affronter des températures extrêmes, jusqu'à 500 degrés. Pour résister, elle est équipée de technologies inédites. "Il y a un bouclier thermique. Sur la face exposée au soleil, on sera à 500°C, de l'autre côté il fera -50°C", explique un spécialiste. Deux ans pour s'approcher du soleil Solar Orbiter aura une mission principale : étudier les éruptions solaires pour mieux les anticiper. Un phénomène complexe aux effets potentiellement dévastateurs jusque sur notre planète. À la fin des années 1980, le réseau électrique du Québec avait été perturbé. Toute la région avait été plongée dans le noir pendant plusieurs heures. Solar Obiter va décoller lundi 10 février mais sa mission commencera dans deux ans, le temps pour la sonde de s'approcher suffisamment du soleil.