Conquête spatiale : "Il y a beaucoup de belles collaborations à venir", selon Charlotte Mathieu

Le décollage de la fusée SpaceX, suivi par de nombreux Français, a réaffirmé l’intérêt renouvelé des nations pour la conquête de l’espace. "Il y a une nouvelle ère du spatial qui s’ouvre, avec effectivement les acteurs habituels, les Américains, les Russes, les Européens et les Japonais, mais il y a aussi une montée en puissance de la Chine ou de l’Inde. On voit un véritable engouement dans le domaine de l’exploration spatiale", confirme Charlotte Mathieu, analyste économique à l’Agence spatiale européenne (Esa), invitée du 23 Heures de franceinfo. Des coopérations multiples Alors, l’Europe peut-elle se faire distancier dans cette course ? "C’est un travail en commun. La Station spatiale internationale (ISS) est un exemple de vingt ans de collaboration avec les Américains, les Canadiens et les Russes. On a différentes coopérations, avec les Russes pour aller sur Mars, avec les Américains pour retourner sur la Lune. Il y a encore beaucoup de belles collaborations à venir", affirme Charlotte Mathieu.