Conquête de la Lune : la Nasa se méfie de la Chine

Le directeur de la Nasa Bill Nelson craint que les projets extrêmement ambitieux de la Chine en matière de conquête spatiale ne soient préjudiciables aux États-Unis dans les années à venir, notamment pour atteindre la Lune.  - Credit:KEVIN DIETSCH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Le directeur de la Nasa Bill Nelson craint que les projets extrêmement ambitieux de la Chine en matière de conquête spatiale ne soient préjudiciables aux États-Unis dans les années à venir, notamment pour atteindre la Lune. - Credit:KEVIN DIETSCH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Selon son directeur, qui s’exprimait dans le média américain Politico, la compétition entre les deux pays dans la course à l’espace s’est nettement intensifiée ces derniers mois.

Les États-Unis seraient plus que jamais inquiets des projets de conquête spatiale de la Chine. Dans un entretien accordé à Politico, le directeur de la Nasa Bill Nelson a mis en garde contre les ambitions grandissantes de la Chine dans l'espace et notamment sur la Lune. Selon le dirigeant de l'agence spatiale américaine, le premier des deux pays qui parviendra à atteindre les endroits les plus riches en ressources de la Lune sera en mesure de repousser ses rivaux et de s'adjuger le monopole sur sa surface.

« Nous devons faire attention à ce qu'ils [la Chine, NDLR] n'aillent pas dans un endroit sur la Lune sous couvert de recherche scientifique. Il n'est pas inconcevable qu'ils disent ensuite “restez à l'écart, nous sommes ici, c'est notre territoire” », a déclaré Bill Nelson. Selon lui, la compétition entre les États-Unis et la Chine s'est nettement intensifiée ces derniers mois et les deux prochaines années pourraient s'avérer déterminantes dans ce qu'il qualifie de « course à l'espace ».

Investissements massifs

En l'espace de vingt ans, la Chine a considérablement réduit son retard en matière de conquête spatiale sur les États-Unis, mais aussi l'Union européenne et la Russie. En 2022, le programme spatial chinois a mis en place une station spatiale en orbite terrestre et a monté plusieurs missions d'orbite lunaire et de récupération d'échantillons. Une troisième phase du programme, visant à établir une station de recherche lunaire autonome près du pôle Sud [...]

Lire la suite

VIDÉO- Retour sur Terre réussi pour la capsule Orion après 25 jours dans l'espace