Connexion au compte Facebook de Delphine Jubillar: la piste d'un bug informatique?

Esther Paolini
·1 min de lecture
Delphine Jubillar, sur la page Facebook de la gendarmerie du Tarn. - BFMTV
Delphine Jubillar, sur la page Facebook de la gendarmerie du Tarn. - BFMTV

Faux espoir pour les proches de Delphine Jubillar? Nous vous révélions jeudi que son compte Facebook avait posté un mystérieux message vide sur un groupe dont l'infirmière de 33 ans était membre, supprimé quelques minutes plus tard. Il pourrait s'agir en réalité d'un simple bug.

Le compte Facebook de la mère de famille, disparue il y a tout juste un mois à Cagnac-les-Mines, a posté mercredi un message sur le groupe "Citoyens en colère 81", sous les yeux de plusieurs de ses proches. Le post a très rapidement été supprimé, mais la capture d'écran a été immédiatement transmise aux enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse.

Une activité constatée pour d'autres membres du groupe

Il s'est avéré que d'autres comptes Facebook du groupe ont été touchés par cette activité inhabituelle. Il s'agirait donc vraisemblablement davantage d'un bug informatique, que d'un piratage ou d'une connexion réelle.

La piste n'est plus prise au sérieux par les enquêteurs, tout comme par l'avocat de quatre parties civiles, Me Philippe Pressecq, qui représente une cousine et trois amis proches de la disparue.

Article original publié sur BFMTV.com