"Que des conneries !" : Matteo Trentin, porte-parole des cyclistes professionnels, torpille l’UCI après la terrible chute du Tour de Burgos

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La Chaîne L'Équipe
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Matteo Trentin n'a pas sorti les pincettes pour dézinguer de bout en bout l'Union cycliste internationale (UCI). Présent sur le Tour de Burgos, le coureur de la formation UAE Emirates était aux premières loges au moment de la chute emmenant une bonne partie du peloton à terre le mercredi 3 août. À moins de 500 mètres d'une arrivée prévue pour un sprint massif, le Néerlandais David Nekker (Jumbo-Visma), a perdu le contrôle de son vélo à cause d'un dos d'âne. Présent à l'avant de la course, le malheureux a entraîné dans sa chute de nombreux concurrents.

Si le final de l'étape a interpellé en raison de la célébration des coureurs de la formation Jumbo-Visma sur la ligne d'arrivée, les organisateurs du Tour de Burgos ont également été pointés du doigt en raison du tracé dangereux de la course. Ce jeudi 4 août, au micro de La Chaîné L'Équipe, Matteo Trentin, porte-parole des Cyclistes professionnels associés (CPA) a alors fortement critiqué l'UCI, tandis que le Tour de Pologne est lui aussi le théâtre de plusieurs chutes : "J’ai vu le Tour de Pologne, toutes les chutes qu’on a eues" constate l'Italien, qui estime que les instances n'en font pas assez. "Pour moi, l’UCI doit arrêter de se cacher derrière des raisons stupides. ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles