"Quelle conne, celle-ci !" : Alessandra Sublet reine de la gaffe, elle se souvient…

·1 min de lecture

L'animatrice ne manque pas d'humour et c'est encore une fois avec beaucoup de sincérité qu'elle raconte, ce mercredi, des moments inoubliables dans sa vie. Il y a peu, alors qu'elle parlait de son livre J'emmerde Cendrillon ! à Télé 7 jours, Alessandra Sublet a raconté son idylle inattendue avec un joueur de tennis. Une belle aventure qui l'a beaucoup marquée. Ce mercredi 26 mai, l'heure n'était pas à la romance, mais bien à la gaffe pour Alessandra Sublet. Invitée dans l'émission de Philippe Vandel, Cultures Médias, sur Europe 1, elle a raconté avoir été traitée de "conne" en plein tournage télé.

Les faits se sont produits en 2008. Alessandra Sublet devait présenter un nouveau parfum, en direct sur M6 depuis le musée Rodin. Un exercice simple pour l'animatrice habituée au direct. "Ça dure cinq secondes, il y avait quatre mots à aligner : "Et tout de suite, le nouveau parfum Magnifique", se souvient-elle. Sauf qu'une fois le direct lancé, la présentatrice oublie le nom du parfum. "Je suis devant la caméra, en longue robe rouge, maquillée et apprêtée comme jamais. Je regarde la caméra et je dis 'Et tout de suite le nouveau parfum...'. Dans ma tête je me dis que, putain, c'est pas possible, je n'ai quand même pas oublié le nom du parfum ! Et si, j'avais oublié le nom du parfum", explique-t-elle. C'est à cet instant qu'elle entend dans son oreillette : "Coupez, coupez, mais quelle conne celle-ci !". Une boulette qu'elle raconte avec beaucoup d'humour au micro d'Europe 1.

Femme accomplie, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Avec le duo Dupond-Moretti-Darmanin, c'est la catastrophe" : le ministre de l'Intérieur critiqué
VIDÉO - Benjamin Castaldi guéri du Covid : "Le variant anglais a plombé toute la famille"
Anne Sinclair "ne veut pas remuer la boue" : pourquoi elle ménage DSK
Gérald Darmanin "va se ridiculiser" : les polémiques font grincer des dents dans la majorité
PHOTO - Laura Smet "indestructible" avec Johnny Hallyday : ce cliché lourd de sens