Connaissez-vous le mycobiote (pas le microbiote) intestinal ?

Julien Hernandez, Journaliste scientifique
·1 min de lecture

Notre organisme n'abrite pas que des bactéries. Il est le siège d'une multitude de micro-organismes. Parmi eux, les champignons. Des champignons parfois oubliés par la recherche scientifique parce qu'ils ne représentent que 0,01 à 0,1 % de l'ensemble des micro-organismes qui vivent en symbiose avec nous. Entre 2008 et 2018, il y a eu 100 fois plus de publications scientifiques relues par les pairs sur le microbiote (qui concerne essentiellement les bactéries) que sur le mycobiote (qui concerne essentiellement les champignons). Pour relancer un peu l'intérêt sur le mycobiote, des chercheurs américains et chinois parlent en détail de ce que nous connaissons de ce mycobiote dans une revue de la littérature publiée dans le journal Microbiome.

De quoi se compose le mycobiote ?

La colonisation de notre mycobiote commencerait très tôt. Plusieurs hypothèses s'affrontent encore, mais selon certaines d'entre elles, cela pourrait être même avant notre naissance. Ensuite, ce dernier accroît sa diversité alpha (la diversité et le nombre de micro-organismes dans un échantillon donné) jusqu'à ce que l'hôte atteigne l'âge de deux ans tandis que la diversité bêta (la diversité et le nombre de micro-organismes entre plusieurs échantillons) atteint son pic 10 jours après la naissance. À l'instar du microbiote, sa composition varie dans le temps et certaines espèces dominent selon les différents stades du développement de l'hôte. En conservant cette analogie, les facteurs qui influencent sa composition sont sensiblement similaires à ceux du microbiote : le mode de naissance, l'alimentation, l'hygiène excessive, les saisons, la génétique, les maladies, etc.

La colonisation de notre microbiote commencerait très tôt. Plusieurs hypothèses s'affrontent encore, mais selon certaines d'entre elles, cela pourrait être même avant notre naissance. © nobeastsofierce, Adobe Stock
La colonisation de notre microbiote commencerait très tôt. Plusieurs hypothèses s'affrontent encore, mais selon certaines d'entre elles, cela pourrait être même avant notre naissance. © nobeastsofierce, Adobe Stock

Fonctions physiologiques : le mycobiote a aussi son mot à dire

De même que nos bactéries, nos champignons nous sont...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura