Connaissez-vous la litière forestière fermentée, ce fertilisant prometteur utilisé en agroécologie ?

En corollaire des pratiques agricoles « conventionnelles » qui considèrent le sol plus comme un support physique qu'un substrat vivant, la biodiversité microbienne des sols agricoles est également mise à mal. L'usage de pesticides, un travail du sol intensif et fréquent, un recours aux fertilisants minéraux ou de synthèse ainsi qu'une faible diversité végétale cultivée en sont, pour une large part, responsables. Cette érosion de la biodiversité microbienne et de la mésofaune des sols se traduit également par une pression accrue des maladies telluriques qui fragilisent les cultures.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles