« La conjuration Lamarck » : Guillaume Le Cornec fait disparaître l’herbier de Ramsès II au Jardin des Plantes

·2 min de lecture

JEUNESSE - « La conjuration Lamarck » de Guillaume Le Cornec est paru en octobre 2021 chez Plein Vent

Christian Dorsan, romancier, blogueur et contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande La conjuration Lamarck de Guillaume Le Cornec, qu’il a interviewé. Ce livre, 3e tome de la série Enquêtes aux jardins, est paru le 13 octobre 2021 aux Éditions Plein Vent. Dès 10 ans.

Sa citation préférée :

Tout est trop simple, trop fléché, trop évident. Toutes les pièces s’emboîtent avec une telle facilité, ça n’arrive jamais, ce genre de chose. Ce n’est pas une affaire que nous avons-là, commandant, c’est un raisonnement.

Pourquoi ce livre ?

Parce que les habitués de cette saga jeunesse retrouveront avec plaisir Lucas et Emma pour une nouvelle enquête. Pour les autres, ce sera l’occasion de découvrir ces deux détectives botanistes en herbe. « Mais ce livre peut se lire indépendamment des autres », rassure Guillaume Le Cornec. On adhère spontanément à ce jeune duo appartenant à une société secrète qui défend les droits de la nature, La Guilde des Jardins du Roi. Parce que les deux précédents tomes ont connu un succès immédiat et mérité à la grande surprise de l’auteur. « Quand j’ai proposé aux dirigeants des éditions du Rocher de concevoir une série de polars botaniques pour ados, explique-t-il, nous étions loin d’imaginer le succès du premier puis du deuxième(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Paul McCartney passe à la maison ce soir » et c'est Charles Rouah qui régale
« Le génie des Modernes »: Quel avenir pour la musique classique au XXIe siècle?
La maison pas si « Close » de Philippe Amen
« Sex Revolts »: Joy Press et Simon Reynolds étudient le rock sous le prisme de la sexualité
« Le bureau des affaires occultes » d'Eric Fouassier: Enquête à tiroirs dans le Paris fiévreux de 1830
« Mustapha s'en va-t-en guerre »: « La lutte pour la liberté est universelle », estime David Hury
Pari gagnant pour « Fièvre de cheval » de Sylvain Chantal
« Ce que Camus ne m'a pas appris »: Un Gilet Jaune coincé entre politique et crime passionnel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles