Conisation du col de l’utérus : en quoi consiste cette intervention ?

En France, environ 30 000 conisations sont effectuées chaque année. La majorité de ces opérations concerne les femmes de moins de 30 ans car l’infection au papillomavirus (HPV), à l’origine des dysplasies cervicales, s’attrape généralement lors des premières années d'expériences sexuelles.

La conisation est une intervention chirurgicale qui consiste à retirer une partie du col de l’utérus (de volume variable), après la détection de petites lésions ou de dysplasies cervicales (altération du tissu du col de l'utérus), diagnostiquées par frottis du col utérin et confirmées par une colposcopie et une biopsie. Le but étant dans un second temps d’analyser ces lésions et de vérifier qu’elles n’évoluent pas vers un cancer du col de l’utérus. Il s’agit donc d’une opération préventive.

Comme expliqué précédemment, cette intervention est préventive et bénigne. Réalisée par un chirurgien dans un bloc opératoire, elle dure entre vingt et trente minutes. Elle se déroule sous anesthésie locale, locorégionale ou générale selon les patientes et le volume du fragment à retirer.

Le chirurgien utilise un spéculum (équipement médical permettant d’élargir la cavité vaginale), puis accéder au col de l’utérus. Ensuite, il retire la ou les lésions à l’aide d’un bistouri ou d’un laser. Les parties de col prélevées ont la forme d’un cône, d’où le nom de conisation.

Le geste est rapide et relève de la chirurgie ambulatoire. C’est à dire que les patientes peuvent repartir chez elles quelques heures après leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite