Congrès du Parti socialiste : Oliver Faure refuse un débat face à son adversaire Nicolas Mayer-Rossignol

© Isa Harsin/Sipa

Le 12 janvier avait eu lieu le premier vote pour désigner le prochain Premier secrétaire du Parti socialiste . Le texte d’orientation de l’actuel Premier secrétaire Olivier Faure , qui défend l’alliance de la Nupes conclue en mai avec LFI, EELV et le PCF, est arrivé en tête avec 49,15% des voix. Derrière lui, un texte diamétralement opposé, celui du candidat Nicolas Mayer-Rossignol obtenant 30,51 % des voix. Ce texte d’orientation est une critique claire envers la Nupes et c’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles Anne Hidalgo le soutient . Dimanche, Nicolas Mayer-Rossignol a enjoint son adversaire Olivier Faure d’accepter un nouveau débat avant le prochain vote de jeudi. Une proposition déclinée par l’équipe de l’intéressé.

« Je souhaite qu'un nouveau débat puisse être organisé », a écrit le maire de Rouen dimanche dans un courrier au Premier secrétaire sortant que l'AFP a pu consulter. « Dans cet esprit, j'ai d'ores et déjà accepté la proposition d'une chaîne télévisée d'organiser un tel débat en amont du scrutin » de jeudi prochain, a poursuivi l'élu normand, sans préciser le nom du média.

L’emploi du temps chargé d’Olivier Faure

La réponse est arrivée dimanche soir, par le biais de Pierre Jouvet, porte-parole du PS et proche d'Olivier Faure. Dans un communiqué de presse, il souligne que le Premier secrétaire sortant n'était « pas en recherche d'une notoriété nationale contrairement à notre adversaire ».

Pierre Jouvet, défenseur de la Nupes, remarque que le 6 janv...


Lire la suite sur LeJDD