Congo-Brazzaville : six morts dans un commissariat, les familles des victimes demandent une enquête

Le 5 novembre dernier, six personnes sont mortes au commissariat central de Brazzaville. Le gouvernement évoque des décès "accidentels", mais ce drame a provoqué une véritable polémique en République du Congo. Les familles des victimes et plusieurs organisations de défense des droits de l'homme réclament une enquête indépendante invoquant de possibles actes de torture. Les précisions de notre correspondante à Brazzaville, Rosie Pioth.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles