Publicité

Congo-Brazzaville: le lycée du 5-Février fermé jusqu'à nouvel ordre pour «incivisme grave»

Le gouvernement congolais a pris la décision de fermer le lycée technique du 5-Février, situé dans un quartier Est de Brazzaville, pour incivisme grave. En effet, les élèves de cet établissement d’enseignement secondaire ont descendu, la semaine dernière, le drapeau national tricolore, pour hisser en lieu et place un drapeau monocolore.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

La scène s’est déroulée en plein jour le 5 févier dernier : un groupe d’élèves, filles et garçons surexcités, dansant, chantant et hurlant « après l’armée, c’est nous ». Ils ont descendu le drapeau : vert-jaune-rouge, les couleurs nationales, pour hisser un drapeau noir.

Le gouvernement a condamné l’acte et parle d’« incivisme grave ». À compter de ce lundi 12 février et jusqu’à nouvel ordre, le lycée technique est fermé et les inscriptions aux examens d’État sont suspendus.

La décision est saluée par le Mouvement des élèves et étudiants du Congo (MEEC) : « C’est une bonne décision parce qu’il y a eu une profanation de l’emblème de la République. Ces élèves se sont comportés comme des délinquants en milieu scolaire. Ils ont brillé par des actes que nous qualifions de crapuleux qui n’honorent guère l’école », a déclaré Prince Bayounga, président de ce syndicat.

Mais, ce parent d’élèves, qui a requis l’anonymat, met un bémol : « La fermeture, ok pour l’instant, pour leur dire que l’acte est trop grave. Mais en tant que parent d’élèves, j'aimerais que le gouvernement puisse apaiser sa décision car c’est trop dur. »


Lire la suite sur RFI